Vignette du registre judiciaire non rémunéré

Registro Impagados Judiciales

Qu'est-ce que le RIJ?

Le REGISTRE JUDICIAIRE DES NON PAYES est un pionnier plateforme en ligne spécialisée pour la profession d'avocat, créée par la société "DESARROLLO DE APLICACIONES JURÍDICAS, SL" (constituée par la société Infraestructura Tecnológica CGAE, SL, société du Consejo General de la Abogacía Española et Inversiones Colectivas en Red, SL), ci-après DAJ.

Ladite plateforme technologique permet aux avocats, pour leur propre compte ou pour le compte de leurs clients, effectuer les procédures de collecte de dettes en phase préjudiciable, o judiciarisé (sous réserve que son existence ou son montant ne soit pas discuté par le débiteur), ainsi que les montants comptabilisés en résolution judiciaire définitive, facilement et efficacement.

Gestion de la demande de quantité est mise en oeuvre par des agents de la plate-forme via un processus automatisé qui conclut, en cas de non-paiement avec le publication de l'information concernant le manquement à l'obligation pécuniaire dans le dossier en souffrance appelé Registre des défaillants judiciaires (RIJ) appartenant à DAJ et dans le cas de dettes liées à des personnes physiques, également dans le Fichier Experian des Défaillants Judiciaires (FEIJ) propriété d'Experian Bureau de Crédito SA, afin de faciliter sa diffusion auprès de ceux qui ont un intérêt légitime à obtenir ces informations.

Le fichier défaillant du RIJ est un pionnier pour deux particularités: Pour lui type d'informations qu'il recueille y pourquoi le bonheur l'information atteint des millions d'utilisateurs (particuliers, indépendants, entreprises, banques ou entités financières) affectant les critères de notation et de notation utilisés pour évaluer le risque du débiteur et donc à la solvabilité et à la réputation commerciale du débiteur, favorisant le paiement de la dette et augmentant le taux de recouvrement.

Quant à la informations qui recueillent, est relatif à certaines créances, en souffrance, exécutoires, d'au moins 50 €, dont l'existence ou le montant n'a pas fait l'objet d'une réclamation administrative ou judiciaire par le débiteur ou par le biais d'une procédure alternative de règlement des litiges liant les parties. La limite máximo de permanence d'une créance au dossier du RIJ sera 5 ans ou 10 ans à compter de la date d'expiration de l'obligation selon qu'il s'agit respectivement de personnes physiques ou de personnes morales. L'information doit être fournis par des avocats, en son nom (serment des comptes) ou au nom de vos clients (estimation des frais, dettes d'honoraires de communauté de propriétaires, dette de non-paiement de loyers, dette engendrée par non-paiement de pension alimentaire, pour une liquidation de communauté de biens, pour un partage successoral...). Cette créance, gérée dans des cabinets d'avocats, n'était auparavant encaissée dans aucun dossier et n'a donc pas été prise en compte dans l'appréciation du risque de la partie affectée de contracter avec lui ou de lui octroyer un financement.

Services

Le Greffe des impayés judiciaires propose trois services:

  • Service de réclamation de créances : (préjudiciable, judiciaire non contesté par le débiteur ou reconnu dans une résolution judiciaire définitive) : C'est un outil de recouvrement qui permet d'optimiser les efforts de recouvrement dans lequel les notifications au débiteur sont faites par des moyens certifiés.
  • Service de publication de la dette judiciaire : permet à l'utilisateur de publier gratuitement des dettes judiciaires sur la plateforme, en informant le débiteur par l'intermédiaire de l'organe judiciaire, dans le cadre de la procédure engagée pour réclamer la dette.
  • Service de consultation : cela vous permettra d'éviter de futurs défauts et de minimiser les risques.

Quelle est la différence entre le service des créances et le service de publication judiciaire de la dette ?

La particularité de ce SERVICE DE PUBLICATION DIRECTE des créances poursuivies au RIJ est que les notifications obligatoires au débiteur requises par l'article 20.1 de la LOPD doivent être faites par l'utilisateur préalablement à la publication, dans le cadre des poursuites judiciaires engagées contre le débiteur réclamant la créance ou par notification digne de foi sous sa responsabilité de l'accréditer dûment, contrairement au SERVICE DE RÉCLAMATION POUR NON-PAIEMENT dans lequel ces notifications sont effectuées via la procédure automatisée offerte par la plateforme selon la modalité choisie par l'utilisateur :

  • Modalité de base (poste certifiée): L'exigence préalable au débiteur est faite par lettre recommandée, un système qui offre une grande fiabilité en échange d'un faible coût.
  • Modalité Burofax (burofax postal): La demande préalable au débiteur est faite au moyen d'un burofax avec accusé de réception et d'une attestation textuelle mentionnant la date, le nom du réclamant et du débiteur, et l'organisme où l'objet de la créance est expliqué de manière claire et concise.

 Quelle est la valeur ajoutée de l'action extrajudiciaire via le RIJ par rapport aux procédures traditionnelles de recouvrement ?

Pour le prix approximatif de l'expédition d'un burofax, le RIJ également de l'exigence irréfutable offre, le cas échéant, la inclusion du défaillant dans les dossiers d'information de crédit pertinents.

Le service de réclamation permet la possibilité de réclamer des créances préjudiciables, ce qui offre à l'avocat ce qui suit avantages par rapport aux procédures de réclamations extrajudiciaires traditionnelles :

  • Demande extrajudiciaire préalable fiable (avant, le cas échéant, la procédure judiciaire).
  • Économies dans la gestion des expéditions de burofax temps et argent (les processeurs RIJ sont en charge de toute la gestion).
  • Personnalisation de l'exigence (avec les données et le logo de l'avocat demandeur), ainsi que le logo du Registre des Défaillants Judiciaires.
  • L'inclusion du débiteur dans le dossier délinquant géré par le Abogacía Española.

• Facilite et accélère le recouvrement des créances puisqu'il est inclus dans le fichier RIJ affecte les processus de notation et de notation utilisé pour évaluer le risque du débiteur et donc la solvabilité et la réputation commerciale du débiteur, favoriser le paiement de la dette et par conséquent, il est un complément à la gestion de recouvrement effectuée par les avocats, en lui donnant une valeur ajoutée au travail de l'avocat.

Qui fournit les informations ?

Les informations concernant les dettes sont fournies par le créanciers de celui-ci par l'intermédiaire de leurs avocats ou par ces derniers en leur nom propre lorsqu'ils sont porteurs de la dette.

Qui peut consulter ces informations ?

L'information vous pouvez le consulter qui bénéficie d'un intérêt légitime en accédant à ces informations.

Et quand survient cet intérêt légitime ?

Comme prévu dans le de l'art. 20.1.e) LOPD, viens quand quiconque consulte le système entretient une relation contractuelle avec la partie concernée qui implique le paiement d'une somme pécuniaire ou il vous aurait demandé de tenir un contrat qui implique un paiement différé ou une facturation périodique.

Comment les informations publiées sont-elles diffusées ?

Informations concernant les personnes morales :

Grâce au contrat de prestation de services signé avec la société d'État INFORMER D&B, appartenant au Groupe CESCE et leader dans le secteur de l'information commerciale, il aura accès à les informations recueillies dans le Fichier RIJ relatives aux personnes morales et vous pouvez l'inclure dans les rapports commerciaux que vous proposez à vos clients afin que l'information atteigne le système financier et le tissu commercial de notre pays.

Informations concernant les personnes physiques :

Grâce au contrat de prestation de services récemment conclu avec EXPERIEN, leader dans le secteur de l'information sur le crédit aux particuliers, ils auront accès à les informations recueillies dans le Fichier RIJ relatives aux personnes physiques et il peut les mettre à la disposition de ses entités membres, afin que ces informations parviennent au système financier et au tissu commercial de notre pays.

Comment fonctionne la réclamation de dettes via le RIJ ?

1 Accès à la plateforme

Le processus d'inclusion de la dette commence par l'accès de l'avocat à la plateforme via le Web www.registrodeimpagadosjudicial.es ou via le portail de services de Réseau de plaidoyer et vous vous identifierez avec votre carte ACA ou avec votre nom d'utilisateur et votre mot de passe.

2 Contribution des données de la dette

L'avocat doit remplir un formulaire de réclamation sur la Plateforme fournir toutes les données relatives à la dette, au créancier et au débiteur et, le cas échéant, à la procédure judiciaire. De même, il y aura fournir les pièces justificatives de l'existence de la dette.

L'avocat agira au nom de votre client ou, dans le cas d'une créance dont le professionnel est lui-même créancier, en son propre nom. En cas d'action pour le compte du client, les "représentation ».

3.-Exigence de paiement au débiteur

Une fois le formulaire de réclamation rempli sur la Plateforme, l'équipe juridique du RIJ enverra un obligation au débiteur de lui accorder un délai de 5 jours effectuer le paiement, y compris expressément le avertissement d'être inclus dans le dossier de délinquance RIJ s'il reste en défaut. Ainsi, l'obligation légale que la réglementation sur la protection des données impose au créancier de faire cet avertissement préalable au moment de la demande de paiement, avant d'être inscrit dans un dossier de délinquance, est respectée.

4.- Notification au débiteur de l'inscription au RIJ

Dans le cas où la prétendue ne pas assister à la demande de paiement transmis, vos données sont incluses dans le fichier RIJ vous adresser, pour se conformer à la législation en vigueur, immédiatement la notification fiable correspondante, restant le informations bloquées pendant 30 jours à compter de l'inclusion, au cours de laquelle, si le débiteur souhaite empêcher la publication des données relatives à la créance en cause, il peut procéder au paiement.

De même, le débiteur, pendant cette période vous pouvez exercer vos droits d'accès, de rectification, de suppression, d'opposition ou de limitation de traitement (droits ASOL), conformément à la réglementation en vigueur.

5.- Accès aux informations

Si après cette période de 30 journées le paiement n'a pas été vérifié, les droits susmentionnés n'ont pas été exercés, ou la demande y a été refusée parce que le créancier a confirmé tous les points liés à l'information sur le non-paiement, avec la documentation, le blocus sera levé et les informations seront visibles par toute personne ayant un intérêt légitime à connaître ces informations.

6.- Diffusion d'informations.

Ces informations sont immédiatement accessibles pour votre Consultation gratuite par n'importe quel avocat du pays. C'est ça accessible à l'ensemble du système financier et du tissu économique à travers INFORMA et EXPÉRIENCE de la manière indiquée ci-dessus.

Quelle est la procédure de publication des créances judiciarisées au fichier RIJ ?

Ce service de publication gratuite au RIJ nécessite que l'utilisateur ait préalablement fait au débiteur les notifications requises par l'article 20.1 de la LOPD (obligation de paiement et avis d'inscription au dossier, ainsi que la notification d'inscription à celui-ci). .

Pour ce faire, vous devez suivre le processus suivant :
1.- Auparavant, vous devez exiger le paiement du débiteur avec mise en garde expresse de l'inscription dans les fichiers RIJ et FEIJ par voie de procédure judiciaire engagée pour revendiquer la créance

  • Sur le scrutin de contrôle
  • Dans la demande ordinaire du procès
  • Au moyen d'un acte de procédure à tout stade de la procédure en cours

2.- Vous devez cotiser au RIJ le document accréditant la notification de l'exigence de paiement avec avertissement d'inclusion au débiteur par l'intermédiaire de l'organe judiciaire.

Si vous faites la demande de paiement avec l'avertissement d'inclusion avec le document de réclamation ou avec le bon de commande, vous pouvez prouver la réception de la notification soit avec l'accusé de réception, en cas de remise de l'assignation et de la réclamation au domicile du défendeur, ou, s'il s'agit d'une notification par remise, de la diligence positive de notification délivrée par l'huissier de justice.

Si vous faites la demande de paiement avec sommation d'inscription au moyen d'un acte dans une procédure déjà en cours et que le débiteur est en personne par l'intermédiaire d'un notaire, vous pouvez prouver la notification en joignant le document justifiant la cession au débiteur-défendeur de le document via le système de communication électronique (LexNET, Justicia.cat, Justi-ciaSip, Vereda ou Avantius). Si le défendeur n'est pas représenté par un notaire, il peut prouver la réception de la notification soit par l'accusé de réception en cas de remise de la notification, soit, en cas de notification par remise, par la diligence positive délivrée par l'huissier de justice. .

3.- Une fois l'accusé de réception ou la diligence positive d'assignation téléchargé sur la plateforme qui prouve la notification au débiteur-défendeur de l'obligation de paiement avec l'avertissement d'inscription au fichier RIJ et, le cas échéant, au FEIJ , Vous pouvez télécharger un certificat d'accréditation depuis la plateforme de l'inclusion des données du débiteur dans le fichier.

4.- Pour finaliser la publication des données dans le système, il est nécessaire que vous procédiez à notifier ladite inscription au débiteur par l'intermédiaire de l'organe judiciaire déposer un document dans le cadre de la procédure judiciaire en cours, en y joignant ledit certificat.

5.- Une fois que vous avez fait la notification d'inclusion au débiteur par l'intermédiaire de l'organe judiciaire, accédez à votre dossier en attente et Fournir le document attestant le transfert via le système de communication électronique (LexNET, Justicia.cat, JusticiaSip, Vereda ou Avantius) au débiteur-défendeur dudit document avec le certificat.

Si le défendeur n'est pas représenté par un notaire, il peut prouver la réception de la notification soit par l'accusé de réception, en cas de remise de la notification, soit, en cas de notification par remise, par la diligence positive délivrée par le huissier. .

6.- Après 30 jours à compter de la notification précédente (sous réserve que le débiteur reste défaillant et n'ait pas exercé ses droits d'opposition ou de suppression ou, s'il l'a fait, que sa réclamation n'ait pas abouti) RIJ rendra publiques les données sur la dette.

Modalités et tarifs

Mode lettre certifiée 1

La demande de paiement est envoyée par lettre recommandée, par voie postale pour un prix de seulement 29,90 € plus TVA, qui comprend tout le service.

Mode 2-Burofax

La demande de paiement est envoyée par burofax, avec accusé de réception et certification du contenu, pour un prix de 39,90 € plus TVA, qui comprend tout le service.

3- Modalité de publication judiciarisée

Etant donné que les notifications obligatoires au débiteur requises par l'article 20.1 de la LOPD doivent être faites par l'utilisateur préalablement à la publication, dans le cadre des poursuites judiciaires engagées contre le débiteur réclamant la dette ou par notification digne de foi sous sa responsabilité. est offert gratuitement.

Avantages du RIJ

C'est un service qui facilite et accélère le recouvrement des créances puisque son inclusion dans le fichier RIJ affecte les processus de Rating et Scoring utilisés pour évaluer le risque du débiteur et donc la capacité de crédit et la réputation commerciale du débiteur, favorisant le paiement de la dette et donc, il est un complément à la gestion de recouvrement effectuée par les avocats, donnant une valeur ajoutée au travail de l'avocat.

Facilite et accélère la récupération

Être inclus dans le fichier RIJ affecte les processus de notation et de notation utilisé pour évaluer le risque du débiteur et donc la solvabilité et la réputation commerciale du débiteur, favoriser le paiement de la dette et, par conséquent, c'est un complément à la gestion des collections effectuées par des avocats donnant une valeur ajoutée au travail de l'avocat.

Méthode confortable et simple

L'inclusion des dettes pour le professionnel est aisée et confortable puisque la réclamation est faite en moins de minutes 10 à travers la plate-forme en ligne.

Une fois les informations téléchargées DAJ s'occupe de toute la gestion de la créance et, le cas échéant, de la publication de la créance au dossier du RIJ.

Prix ​​compétitif

Le prix de la prestation est très compétitif puisqu'il s'élève à 29,90 € HT, en cas d'option pour la notification par lettre certifiée ya 39,90 € HT, en cas d'option pour que la demande de paiement se fasse par bureofax.

L'avocat peut répercuter les frais sur le client en ce qui concerne fourni.

Les consultations RIJ pour les avocats sont gratuites.

Service transparent

Le service d'inclusion de dette est très efficace et transparent pour le professionnel, qui est informé en temps réel de l'état de la créance enregistrée tout au long du processus de publication de celui-ci et peut avoir une chat direct avec le processeur chargé de résoudre tout type de doutes juridiques ou opérationnels.

Service juridique

Le RIJ respecte la législation en vigueur concernant Protection de données des personnes physiques, la protection des droit à l'honneur de personnes morales, code déontologique de la profession d'avocat et se conforme aux exigences fixées par le Agence espagnole de protection des données.

Partagez: