Juillet 25 2017

Les avocats rationaliseront les dossiers de nationalité par résidence en traitant les demandes par voie électronique

  • Le président de Consejo General de la Abogacía Española, Victoria Ortega, et le ministre de la Justice, Rafael Catalá, signent l'Accord d'habilitation
  • Traitement par les avocats avec leur certificat ACA et la collaboration des barreaux réduira les délais de résolution

Le président de Consejo General de la Abogacía Española, Victoria Ortega, et le ministre de la Justice, Rafael Catalá, ont signé le mardi 25 juillet l'accord signé entre les deux institutions pour permettre aux avocats de déposer par voie électronique des demandes de nationalité espagnole par résidence au nom des parties intéressées.

PUBLICATION AU BOE DE L'ACCORD DE COLLABORATION AVEC LE CONSEJO GENERAL DE LA LOI ESPAGNOLE

SIGNATURE DE L'ACCORD SUR LES DISQUES NATIONAUX ORTEGA ET CATALA (2)Pour permettre la soumission électronique de la documentation des fichiers, dûment indexée et métadonnée, le Consejo General de la Abogacía a développé une plateforme technique qui permet à l'avocat de traiter avec sa carte ACA (Autorité de certification de la profession juridique) demande des fichiers de nationalité et télécharge la documentation obligatoire en format électronique sur le site Web du ministère de la Justice.

Les associations d'avocats adhérant à la convention délivreront un certificat de révision collégiale qui accompagnera chaque demande indiquant que toutes les exigences exigées par le Dirección General de los Registros y del Notariado pour obtenir l'acquisition de la nationalité par résidence.

Les avocats ont adhéré à cet accord et qui traitent avec leur carte ACA Ces fichiers peuvent être gérés via la plate-forme du Consejo General de la Abogacía Española. Les barreaux examineront et rassembleront la documentation que l'avocat gère en ligne au nom de ses clients.

Grâce à cet accord, les modalités des procédures confiées par les citoyens à leurs avocats pour gérer leurs dossiers d'acquisition de nationalité seront rationalisées et réduites. Récemment, la secrétaire d’État à la justice, Carmen Sánchez-Cortés, a reconnu au Congrès des députés qu’en Espagne, quelque 150.000 XNUMX actes d’acquisition de nationalité par résidence sont traités chaque année.

TÉLÉCHARGEZ DES PHOTOS EN HAUTE QUALITÉ

Partagez: