Plan d'2020

Plan d'2020Cinq axes stratégiques pour œuvrer pour une justice plus agile, moderne et efficace: une profession d'avocat fiable et préparée, une profession d'avocat de la défense et une profession d'avocat innovante et technologiquement avancée <et une profession d'avocat européenne avec une vision globale

Le président de Consejo General de la Abogacía Española, Victoria Ortega, présenté en février 2017 le Plan stratégique pour la profession juridique qui vise à relever les défis sur des sujets tels que la réglementation de la pratique professionnelle, la déontologie, le service public de la justice, l'internationalisation de la profession, les défis technologiques et l'accès universel à la justice, entre autres.

Le plan stratégique est la «feuille de route» de la profession d'avocat pour la période 2017-2020 dans laquelle, à travers cinq axes stratégiques, le bon exercice de la profession, la défense des droits fondamentaux des citoyens et la le respect des obligations déontologiques afin d'œuvrer pour une Justice plus agile, moderne et efficace.

 

Télécharger le plan 2020

 

Les objectifs fixés par le président de la profession d'avocat sont articulés à travers 163 mesures, dontacar:

  • Promouvoir la qualité de la justice grâce à la participation active de la profession juridique pour parvenir à un pacte d'État pour la justice avec tous les acteurs juridiques. En outre, la création d'une Commission nationale pour la qualité de la justice est proposée pour auditer et encourager les meilleures pratiques dans l'administration de la justice. Création et reconnaissance de spécialités dans la profession juridique pour répondre à la complexité sociale croissante qui affecte le système juridique.
  • Renforcer le contrôle déontologique avec la création d'un Conseil consultatif de déontologie composé de professionnels reconnus, d'experts en déontologie et de représentants de secteurs de différents domaines.
  • Une formation initiale d'excellence et améliorer l'accès à la profession. Il est temps de procéder à une série d’améliorations d’intérêt public visant à renforcer la qualité de la prestation des services juridiques en favorisant l’accréditation des compétences pratiques nécessaires à l’exercice de la profession.
  • Promotion d'un plaidoyer préventif à travers un système de résolution de conflits alternatif au processus judiciaire, tel que la médiation et l'arbitrage, pour parvenir à un accord par la négociation privée où les parties sont soutenues et conseillées à tout moment par un avocat.
  • Mise en place d'un système de régulation de la publicité des avocats qui préserve à la fois les spécificités des réglementations légales et les singularités de l'avocat de la défense, dans lequel la publicité doit aborder la dignité de la profession. Un consultant indépendant et un organe d'examen seront créés, avec la capacité de résoudre les conflits dans cette affaire à l'amiable.
  • Améliorer la réglementation sur l'assistance juridique gratuite afin de maximiser la qualité et la durabilité du service. La nouvelle règle devrait impliquer la mise à jour des barèmes dans tout l'État et garantir un paiement rapide. Programme de travail avec les médias sur la présomption d'innocence, en promouvant des activités de formation avec otros organismos les personnes morales et les associations de presse afin que les professionnels de l'information s'acquittent de leur obligation d'information, dans le respect du droit à la présomption d'innocence.
  • Revoir le critère de la peine de dépens afin que le principe d'expiration n'implique pas une limitation de l'accès à une protection judiciaire efficace. En outre, les avocats continueront de réclamer activement la suppression des frais de justice pour les PME et les ONG.
  • Une profession juridique innovante et technologiquement avancée. La profession juridique s'engage à promouvoir une meilleure préparation technologique des professionnels pour répondre aux nouveaux défis et fera des propositions de solutions efficaces. Concernant LexNET Justice, la profession juridique assurera le suivi du service de soutien du ministère de la Justice aux utilisateurs et présentera des initiatives d'amélioration de cette plateforme numérique.

 

 

 

 

Dernière mise à jour : 18/05/2024