Juillet 19 2022

Les avocats ayant des antécédents d'abus ne pourront pas aider les victimes de violence sexiste

Les avocats commis d'office qui ont un casier judiciaire pour violence sexiste ne pourront pas faire partie de l'Aide judiciaire spécialisée qui s'occupe des victimes d'abus, conformément à la modification du Règlement sur l'assistance juridique gratuite approuvée par le gouvernement.

Le Conseil des ministres a approuvé un arrêté royal avec cette modification qui vise à « garantir aux victimes de violences fondées sur le genre qui sont assistées et représentées par des avocats des quarts de métier, spécialisés dans ce domaine, des conseils de qualité, sans être Il est possible pour les avocats qui ont été condamnés pour violences basées sur le genre pour participer audit service ».

La motivation de cet arrêté royal découle d'une recommandation faite par le Médiateur au Ministère, à la suite d'une plainte déposée par une fédération d'associations féminines.

De plus, cette règle est étendue à d'autres cas, a expliqué la ministre de la Justice Pilar Llop lors d'une conférence de presse, de sorte que "les avocats et les avocats de l'Aide Judiciaire ne pourront pas exercer la défense légale des victimes de crimes de même nature". pour laquelle ils ont été condamnés."

 

Partagez: