Mars 31 2020

L'UE et XNUMX membres de l'Organisation mondiale du commerce mettent en place une procédure d'appel d'urgence pour les différends commerciaux

L'UE et XNUMX autres membres de l'OMC ont décidé de mettre en place une procédure qui leur permettra de faire appel et de résoudre les différends commerciaux entre eux, malgré la paralysie actuelle de l'Organe d'appel de l'OMC. L'UE, compte tenu de son engagement ferme et inébranlable en faveur d'un système commercial fondé sur des règles, a joué un rôle de premier plan dans le processus d'établissement de cette mesure contingente à l'OMC.

Délégué commercial Phil Hogan, a déclaré ce qui suit: L'accord conclu répond à l'engagement politique pris au niveau ministériel à Davos en janvier. Il s'agit d'une mesure provisoire en réaction à la paralysie temporaire de la fonction d'appel de l'OMC pour les différends commerciaux. Cet accord est la preuve de la conviction de l'UE et de nombreux autres pays que, en temps de crise, travailler ensemble est la meilleure option. Nous poursuivrons nos efforts pour rétablir la fonction d'appel du système de règlement des différends de l'OMC en tant que priorité. Dans l'intervalle, j'invite d'autres membres de l'OMC à rejoindre cet accord ouvert, qui est crucial pour le respect et l'application des règles du commerce international.

L'accord d'arbitrage d'appel intérimaire multipartite est le reflet des règles d'appel coutumières de l'OMC et peut être utilisé entre tout Membre de l'OMC souhaitant adhérer, à condition que l'Organe d'appel de l'OMC ne soit pas pleinement opérationnel.

L'accord conclu souligne l'importance que les membres participants de l'OMC [Australie, Brésil, Canada, Chine, Chili, Colombie, Costa Rica, Union européenne, Guatemala, Hong Kong (Chine), Mexique, Nouvelle-Zélande, Norvège, Singapour, Suisse, et l'Uruguay] accordent un système de règlement des différends en deux étapes opérationnel à l'OMC. Un tel système garantit que les différends commerciaux peuvent être résolus par une décision impartiale et indépendante, ce qui est essentiel pour un système commercial multilatéral fondé sur des règles.

L'accord d'arbitrage d'appel multipartite intérimaire doit être officiellement notifié à l'OMC dans les semaines à venir, une fois que les membres respectifs de l'OMC auront achevé leurs procédures internes, après quoi il deviendra opérationnel.

 

source: https://ec.europa.eu/commission/presscorner/detail/es/ip_20_538

Partagez: