Juillet 26 2022

La Commission propose un plan de réduction de la demande de gaz pour préparer l'UE aux coupures d'approvisionnement

L'Union européenne risque de subir de nouvelles réductions des approvisionnements en gaz en provenance de Russie, car le Kremlin militarise ses exportations de gaz et près de la moitié de nos États membres ont déjà été touchés par des approvisionnements réduits. Agir maintenant peut réduire à la fois le risque et les coûts pour l'Europe en cas de chocs supplémentaires ou complets, renforçant ainsi la résilience énergétique de l'Europe.

C'est pourquoi la Commission européenne a proposé un nouvel instrument législatif et un plan européen de réduction de la demande de gaz, afin de réduire de 15 % la consommation de gaz en Europe d'ici le printemps prochain. Tous les consommateurs, administrations publiques, ménages, propriétaires de bâtiments publics, fournisseurs d'électricité et industriels peuvent et doivent prendre des mesures pour économiser le gaz. La Commission a également accélérer les travaux sur la diversification des sources d'approvisionnement, y compris les achats conjoints de gaz, afin de renforcer la possibilité pour l'UE d'obtenir des approvisionnements alternatifs en gaz.

La CE propose un nouveau règlement du Conseil relatif à l'adoption de mesures coordonnées pour la réduction de la demande de gaz, basé sur article 122 du Traité. Le nouveau règlement fixerait un objectif pour tous les États membres : réduire la demande de gaz de 15 % entre le 1er août 2022 et le 31 mars 2023. Le nouveau règlement fournirait également à la Commission la possibilité de déclarer, après consultation des États membres, une "alerte de l'Union" sur la sécurité d'approvisionnement, et d'imposer une réduction obligatoire de la demande de gaz à tous les États membres. L'alerte de l'Union peut être déclenchée lorsqu'il existe un risque substantiel de grave pénurie de gaz ou de demande de gaz exceptionnellement élevée. Les États membres doivent mettre à jour leurs plans d'urgence nationaux avant la fin du mois de septembre pour montrer comment ils entendent atteindre l'objectif de réduction et faire rapport à la Commission tous les deux mois sur les progrès réalisés. Les États membres demandant un approvisionnement en gaz solidaire devront démontrer les mesures qu'ils ont prises pour réduire la demande au niveau national.

Pour aider les États membres à réaliser les réductions nécessaires de la demande, la Commission a également adopté un plan européen pour la réduction de Demande de gaz qui établit des mesures, des principes et des critères pour une réduction coordonnée de la demande. Le Plan met l'accent sur la substitution du gaz aux autres combustibles et sur les économies d'énergie globales dans tous les secteurs. Votre objectif est assurer l'approvisionnement de ménages et utilisateurs essentiels, comme les hôpitaux, mais aussi aux industries qui sont décisives pour l'approvisionnement en produits et services essentiels pour l'économie, ainsi que pour les chaînes d'approvisionnement et la compétitivité de l'UE. Le plan fournit des lignes directrices que les États membres doivent prendre en compte lors de la planification de la réduction.

source: https://ec.europa.eu/commission/presscorner/detail/es/ip_22_4608

Partagez: