Mai 10 2022

La Commission européenne recueille des informations sur les mesures de simplification proposées concernant les procédures de concentration

La Commission européenne a lancé une consultation publique dans laquelle toutes les parties intéressées sont invitées à présenter leurs observations sur les projets de révision du règlement d'exécution sur la concentration («règlement d'exécution») et de la communication de procédure simplifiée.

En août 2016, la Commission a lancé un processus complet de révision du règlement d'exécution et des règles de compétence, afin d'orienter et de simplifier la procédure d'examen de la Commission pour les concentrations qui ne sont pas susceptibles de soulever des problèmes de concurrence, qui sont traitées dans le cadre de la procédure simplifiée, et de concentrer les ressources sur les questions les plus complexes et les plus pertinentes. Le processus d'examen a consisté en une évaluation des aspects procéduraux et juridictionnels des règles de l'UE en matière de contrôle des concentrations et une consultation publique sur un évaluation d'impact initiale.

Les modifications proposées visent à :

  • élargir et clarifier les catégories d'affaires pouvant être traitées dans le cadre de la procédure simplifiée ;
  • introduire des garanties suffisantes pour que la procédure simplifiée ne soit pas appliquée à des cas qui méritent un examen plus approfondi ;
  • assurer une collecte d'informations efficace et proportionnée en introduisant un nouveau formulaire de déclaration pour les cas simplifiés, sous la forme de «cases à cocher»;
  • rationaliser l'examen des questions non simplifiées en réduisant et en clarifiant les exigences en matière de rapports ;
  • introduire des notifications électroniques et la possibilité pour les parties de soumettre certains documents par voie électronique.

Les parties intéressées sont invitées à commenter les projets de normes au plus tard le 3 juin 2022. Disponible sur ici ! plus d'informations sur la façon de soumettre des commentaires.

Sur la base de la documentation recueillie au cours de la phase d'analyse d'impact et des commentaires des parties intéressées sur le règlement d'exécution et la communication sur la procédure simplifiée, la Commission européenne finalisera l'analyse d'impact et réexaminera les projets publiés. La Commission s'attend à ce que les nouvelles règles entrent en vigueur en 2023.

La Commission européenne est tenue d'apprécier les fusions et acquisitions impliquant des entreprises dont le chiffre d'affaires dépasse certains seuils (article 1er de la Règlement de l'UE sur les concentrations) et empêcher les concentrations qui entravent de manière significative une concurrence effective dans l'EEE ou dans une partie importante de celui-ci. Au fil des ans, la Commission s'est efforcée de concentrer ses enquêtes sur les questions susceptibles d'avoir un impact significatif sur les entreprises et les citoyens de l'UE. En 2000, la Commission a introduit une procédure simplifiée pour les catégories de concentrations qui peuvent normalement être autorisées en l'absence de circonstances particulières. Dans le cadre de la procédure simplifiée, les parties notifiantes sont tenues de fournir moins d'informations et le réexamen est généralement effectué plus rapidement.

En mars 2021, la Commission européenne achevé son évaluation des aspects procéduraux et juridictionnels du contrôle des concentrations de l'UE («l'évaluation»), qui comprenait, entre autres, l'examen de la Paquet de simplification 2013 et une rationalisation globale des procédures de fusion. L'évaluation a conclu que le train de mesures de simplification de 2013 avait permis d'accroître l'application des procédures simplifiées aux concentrations non problématiques et de réduire la charge administrative tant pour les entreprises que pour la Commission, tout en garantissant le respect effectif des règles sur les concentrations. Cependant, il peut y avoir des questions normalement non problématiques qui ne sont pas actuellement couvertes par la procédure simplifiée et, dans certains cas, les exigences en matière de déclaration peuvent encore être trop larges. Dans le même temps, l'évaluation a noté que l'actuel avis de procédure simplifiée n'est peut-être pas suffisamment clair pour identifier les circonstances particulières dans lesquelles les cas éligibles à un traitement simplifié nécessitent encore un examen plus approfondi.

Par conséquent, les résultats de l'évaluation indiquent qu'il vaut la peine d'explorer une meilleure orientation du contrôle des concentrations de l'UE en élargissant et en clarifiant le champ d'application de la Communication sur la procédure simplifiée et l'examen de Règlement d'application. La Commission souhaite étudier les différentes options pour continuer à guider et à simplifier son examen des concentrations, tant dans les cas simplifiés que, si possible, dans les cas non simplifiés, sans mettre en péril l'application effective de la législation en la matière.

Le 26 mars 2021, la Commission a publié son évaluation d'impact initiale, dans lequel il détaille les différentes options étudiées pour atteindre ces objectifs. Parallèlement, la Commission a lancé une première consultation publique sur les options étudiées dans l'analyse d'impact initiale. Après avoir évalué les commentaires reçus lors de la première consultation publique et d'autres enquêtes internes, la Commission a révisé le règlement d'exécution et la communication sur la procédure simplifiée et a préparé les projets de textes révisés qui sont maintenant publiés.

source: https://ec.europa.eu/commission/presscorner/detail/es/ip_22_2806

Partagez: