22 octubre 2021

L'ICAM et le Collège des Avocats de Madrid demandent la fin des mesures anti-COVID au siège de la justice

Compte tenu de la diminution considérable de l'incidence cumulée et de la situation épidémiologique favorable du COVID-19 et de la vaccination, les doyens du Barreau de Madrid et du Barreau de Madrid demandent à tous les juges-doyens de la Communauté de Madrid de mettre fin, ou à défaut ils assouplissent les protocoles et les mesures technologiques, organisationnelles et contraignantes convenus dans les bureaux de justice en ce qui concerne les limitations de capacité, de préférence les soins en face à face, et, en somme, ceux visant à rétablir l'accès et l'utilisation par du personnel de l'Administration de la Justice et des Avocats, Avocats et Forces et Organes de Sûreté de l'État.

Tout cela doit être compatible avec la protection adéquate de la santé du personnel de l'Administration de la Justice, du reste des professionnels et des personnes qui se présentent à leur siège, sans préjudice du maintien des mesures de santé, de prévention et d'hygiène nécessaires telles que l'utilisation d'un masque et d'écrans de protection, alors que la pandémie et la crise sanitaire actuelles persistent.

Partagez: