10 Février 2021

Le CGPJ, le ministère de la Justice, le Fiscalía General del Estado et l'AECID unissent leurs forces dans la coopération pour le développement du secteur de la justice

  • Ils signent un protocole général d'action pour renforcer le travail conjoint dans la promotion de l'état de droit, l'accès à la justice, la protection des droits de l'homme et la promotion de l'égalité des sexes dans les pays prioritaires de la coopération espagnole

Président Tribunal Supremo et Consejo General du pouvoir judiciaire, Carlos Lesmes; le secrétaire d'État à la justice, Pablo Zapatero; le procureur général de l’État, Dolores Delgado; et le secrétaire d'État à la coopération internationale, Ángeles Moreno Bau, en tant que président de l'Agence espagnole de coopération internationale au développement (AECID), ont signé un protocole général d'action pour collaborer et agir conjointement dans la réalisation d'objectifs communs dans le développement de la justice secteur dans les pays prioritaires de la coopération espagnole.

Le Protocole, qui durera quatre ans, définit les orientations générales de la coopération entre les principaux acteurs publics d'importance constitutionnelle et de plus grande importance dans la sphère internationale et de coopération pour le développement dans le secteur.

L'objectif est de lancer des programmes d'intérêt partagé, des actions et des projets communs en faveur de la réalisation des Objectifs de Développement Durable (ODD). En particulier, ceux consacrés à la gouvernance, à la promotion et à la consolidation de l’état de droit; l'accès à la justice pour tous, sans discrimination d'aucune sorte; et le renforcement d’institutions efficaces et responsables dans le domaine de la justice. Objectifs et buts que les institutions signataires identifient comme communs, dans le cadre du Programme 2030 et contribution de l'Espagne à la réalisation des ODD pour «ne laisser personne de côté», atteignant toutes les personnes en situation de vulnérabilité.

Renforcement des systèmes judiciaires dans les pays prioritaires de la coopération espagnole

Les actions communes qui seront menées dans le cadre de ce protocole prendront la forme de cours et de séminaires; la mobilisation et l'envoi de personnel spécialisé et de missions techniques; réalisation de stages et séjours de formation; entrainement des entraineurs; soutien à la fourniture de matériel, de matériel bibliographique et autre; et la promotion d'initiatives pertinentes aux niveaux local, étatique, régional et multilatéral.

Sa portée géographique se concentrera sur l'Amérique latine et les Caraïbes, l'Afrique, le Moyen-Orient et les Philippines, plus spécifiquement sur les pays considérés comme prioritaires dans le Plan directeur de la coopération espagnole, soit en raison de leur nature d'association, soit de pays à coopération avancée, comme ainsi que dans le cadre des stratégies régionales de coopération espagnole, y compris le programme Masar dans le monde arabe et le plan Intercoonecta en Amérique latine et dans les Caraïbes.

Les institutions signataires expriment également leur désir d'approfondir la collaboration dans l'exécution des programmes de l'Union européenne délégués à la coopération espagnole par la Commission européenne et qui entrent dans les domaines de collaboration définis dans le protocole.

Partagez: