Mars 30 2023

Le CGPJ considère que l'Autorité de la Clientèle Financière envahit les pouvoirs du Pouvoir Judiciaire

La plénière de Consejo General du Pouvoir Judiciaire a approuvé aujourd'hui à l'unanimité le projet de loi portant création de l'Autorité Administrative Indépendante pour la Défense des Clients Financiers.

Le rapport souligne que la création d'un système de résolution extrajudiciaire des litiges entre les institutions financières et leurs clients bancaires envahit l'espace que la Constitution réserve au pouvoir judiciaire.

La relation entre une institution financière et ses clients est une relation juridique-privée dont aucune administration publique ne fait partie et que, par conséquent, les différends qui surgissent entre eux ne seront qu'un conflit entre des personnes soumises au droit privé, soulignent-ils.

Dans cet avis, ils ont également considéré que la définition de « client financier » inclut aussi bien les personnes physiques (agissant en tant que consommateurs ou professionnels) que les personnes morales et les entités sans personnalité juridique, et bénéficient donc du même niveau de protection.

Et quant à la redevance pour la résolution des litiges, ce projet précise que l'autorité doit être financée exclusivement par des fonds publics, par le biais d'une recette fiscale. Ainsi, le service est gratuit pour les clients financiers qui s'adressent aux autorités pour faire une réclamation contre une institution financière.

De l' Consejo General de la Abogacía Española, après avoir pris connaissance du contenu de ce projet de loi, le souci de produire des citoyens sans défense en sapant les pouvoirs du système de revendication des droits qui composent les cours et tribunaux espagnols a été transféré.

 

Partagez: